Voici quelques témoignages parlant…

http://www.vitaliseurdemarion.fr/officiel/intolerances-incompatibilite/

On comprend mieux pourquoi certaines personnes peuvent être végétariennes, végétaliennes … Je le dis et je le répète : tout le monde ne peut pas manger la même chose ! Ce type de méthode nous permet de mieux cerner ce qui peut nous poser des problèmes et d’agir de façon préventive.

J’ai donc pu boire un peu de champagne lors d’un anniversaire sans en être affectée et j’ai même, après la 2e séance, consommé un petit crumble au gluten sans qu’il ne me torde les boyaux !

Marité éleveuse de chevaux souffrait de larmoiements excessifs dès qu’elle sortait à l’extérieur, elle pensait être allergique aux chevaux. Après quelques questions, nous avons constaté qu’elle souffrait de ces mêmes problèmes en ville. Après avoir testé différentes perturbations possibles nous avons trouvé qu’elle était hypersensible au vent, ce qui lui affaiblissait le méridien du foie, du poumon et de l’estomac. Après trois traitements au cours desquels nous avons renforcé ces méridiens elle peut sortir, même par grand vent sans que cela soit une gêne pour elle. Sur le plan émotionnel, le vent provoquait chez elle, une grande irritabilité et instabilité.

Nicole bloquée du bas du dos depuis plusieurs mois, devait se faire opérer d’une hernie discale. Après quelques tests nous découvrîmes que les méridiens du rein, de la vessie et de la vésicule biliaire étaient bloqués, par une intolérance aux prothèses mammaires, qu’elle s’était fait poser 6 ans plus tôt. En 3 séances de réinformation cellulaire, elle a retrouvé la quasi-totalité de sa mobilité.

Mireille souffrait de migraines insoutenables, plusieurs jours par mois, ce qui l’obligeait à rester couchée à chaque fois. Elle avait en outre une tension toujours faible. Les tests ont révélés qu’elle avait une forte intolérance au sodium. Après quelques séances sa tension remonta légèrement, ses migraines ont pratiquement disparu et les rares crises sont tout à fait supportables. Le sodium lui bloquait le méridien de la vésicule biliaire et du rein.

Joëlle dépressive depuis plus de 15 ans, sous antidépresseur depuis 10 ans, avait été diagnostiquée maniaco dépressive et était de plus en plus mal. En réalité elle ne fixait pas les vitamines du groupe B qui sont essentielles pour le système nerveux, ainsi que divers oligo-éléments. Ces diverses carences la rendaient hyper-sensible, elle captait comme une éponge, toutes les énergies négatives qui l’entouraient et tout le stress de ses proches. Cela parasitait son système nerveux et lui faisait perdre tous ses moyens. Elle se faisait en permanence du souci pour ses enfants, voyait la vie en noir et s’attendait toujours au pire. Après quelques séances de reprogrammation son médecin diminua, puis supprima les antidépresseurs. Elle vit maintenant tout à fait normalement, elle a totalement confiance en elle et est capable de faire des choses qui lui semblaient impossibles il y a quelques temps.

Sonia multi-diplômée et parfaite pour tout les postes qu’elle convoitait, échouait à tous ses entretiens d’embauche. La peur de l’échec, de ne pas être à la hauteur, de décevoir son interlocuteur… lui faisait perdre tous ses moyens donnant une pâle image d’elle-même. En réalité elle ne fixait pas le magnésium et diverses vitamines. Dans les situations de stress toutes ses réserves étaient consommées et son cerveau en manque était paniqué, son corps tremblait et ses pensées étaient floues. Après quelques séances de reprogrammation cellulaire, elle est à l’aise dans toutes les situations, même lors des entretiens d’embauche qu’elle donne elle-même, puisqu’elle a obtenu un poste de direction dans une société de formation.

Pascal avait les doigts enflés depuis un mois et prenait de la cortisone sans grand résultat. Que s’était-il passé un mois plus tôt ? Il s’était marié et portait une alliance en or, seulement son cerveau qui avait enregistré son premier mariage comme l’échec de sa vie était devenu intolérant à l’or. Après déprogrammation, 3 jours plus tard ses doigts étaient redevenus normaux.

Françoise atteinte d’une polyarthrite rhumatoïde avait toutes les articulations enflées et déformées. Après une dizaine de séances pour traiter ses intolérances au gluten, poivrons, la mauvaise assimilation des vitamines A. C. D,… qui bloquaient les méridiens de la vessie, du foie, du gros intestin et du rein, seul un genou reste douloureux et dégonfle lentement.

Jacques n’arrivait pas à se stabiliser, il travaillait en intérim depuis 15 ans et ne pouvait vendre sa maison depuis 2 ans alors que toutes les maisons voisines se vendaient rapidement. Une psychothérapie de plusieurs années lui avait permis de comprendre qu’il était en train d’obéir à son père qui le traitait de nul, lorsqu’il était enfant et lui disait qu’il serait incapable d’arriver à quelque chose plus tard. Malgré ses efforts rien n’y faisait, sa vie était une succession d’échecs. Après avoir libéré cette information enregistrée au plus profond de lui, il trouva 10 jours plus tard un emploi définitif et vendit sa maison. (Nous pouvons mesurer dans cet exemple le pouvoir de notre inconscient)

Patricia ne pouvait plus manger de fruits ou légumes crus depuis 8 ans. Une séance avec la méthode JMV a permis de détecter une intolérance à la vitamine C. L’intolérance fut ôtée et elle put remanger normalement dès le lendemain.

Share This